SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Prix Jérôme Adjakou Badou 2020: Falilatou Titi de Banouto, meilleure journaliste d’investigation au Bénin

Banouto
publié le Jul 14, 2020

La journaliste Falilatou Titi du site Banouto, première audience web d'information au Bénin, a remporté la deuxième édition du « Prix Jérôme Adjakou Badou du Meilleur journaliste d’investigation » au Bénin. La cérémonie de remise du prix à la lauréate s’est tenue ce mardi 14 juillet 2020 à la Maison des Médias Thomas Mègnassan à Cotonou.

La lauréate Falilatou Titi a reçu le prix des mains de Franck Kpochemé, ancien journaliste et actuel conseiller à la HAAC

Banouto s’illustre encore une fois. Le site béninois d’investigation, de grands reportages, d’analyse et d’actualité a fait parler de lui à l’issue de la deuxième édition du concours « Prix Jérôme Adjakou Badou du Meilleur journaliste d’investigation » au Bénin, organisé par la Maison des médias.

« Mauvaise gestion des actes de l’autorité au Bénin : les chefs de quartier et de village piégés par un apparent vide juridique », article signé par la journaliste Falilatou Titi a remporté l’édition 2 du concours financé par Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) et piloté par la Maison des médias. Cette deuxième édition du « Prix Jérôme Adjakou Badou du Meilleur journaliste d’investigation » s’inscrit dans le cadre de la phase 2 du projet « Pour des médias plus professionnels au Bénin ».

Pour cette édition, 10 journalistes ont postulé. Le président du jury, l’ancien journaliste Michel Tchanou a souligné que la meilleure production a été sélectionnée suivant plusieurs critères dont l’originalité du sujet, la pertinence de l’angle de traitement, la qualité et l’équilibre des sources, l'actualité du sujet, la qualité du fond et de la forme.  

Le professeur Joseph Djogbénou, président de la Cour constitutionnelle et compagnon de Jérôme Badou, célébré à travers ce prix, a exhorté la lauréate a porter plus loin ses idéaux professionnels. Décédé le 27 juillet 2003, le journaliste Jérôme Adjakou Badou est reconnu par ses pairs comme l’une des figures du journalisme d’investigation au Bénin.

Franck Kpochemé, conseiller à la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), représentant le président de l’institution, a rappelé que la première édition de ce prix avait été remporté en 2017 par Yao Hervé Kingbêwé, un autre journaliste de Banouto qui est une presse en ligne. Ce qui constitue une preuve du professionnalisme dont font montre certains médias en ligne, dont Banouto.

Pour rappel, la seconde édition du prix Jérôme Badou est remportée par un journaliste du même web-média dans un contexte de controverse autour d’un communiqué de la HAAC portant suspension des activités des médias en ligne pour défaut d’autorisation.  

Distinctions, renforcements de capacités … une audience

En moins de quatre années d’existence, le web média a plus de trois trophées à son actif.

Courant février 2020, le site béninois qui s’illustre depuis sa création dans la publication d’informations crédibles et bien fouillées a bénéficié d’un programme de renforcement de capacités de la Media Foundation for West Africa (MFWA) basée à Accra au Ghana.

En juin 2020, Banouto a également remporté un trophée et une médaille lors du concours « Presse verte ». Il s’agit d’une compétition organisée par le magazine béninois Le Fleuron pour contribuer à la sauvegarde de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques.

Deux ans plus tôt, en juin 2018, le journaliste Léonce Gamaï et Manager général de Banouto a été major du programme du « Journalisme de développement » organisé par la Banque Mondiale en collaboration avec l’ESJ Lille et le CESTI Dakar dans 18 pays francophones d’Afrique. Il a, à ce titre, reçu son prix en marge de l’édition 2019 des réunions du printemps de la Banque mondiale et du FMI auxquelles il a pris part à Washington DC.

En décembre 2017, le journaliste Yao Hervé Kingbèwé et Rédacteur en Chef de Banouto avait remporté la première édition du concours du « Prix Jérôme Adjakou Badou du Meilleur journaliste d’investigation » avec une enquête sur les pots-de-vin dans les prisons de Cotonou et Abomey-Calavi.

Déjà en septembre 2017, quelques mois après sa création, Banouto fut le seul site d’information au Bénin reconnu et sélectionné par CFI médias dans le cadre du projet NAILA parmi les 11 pure players d’information les plus prometteuses d’Afrique francophone. Grâce à ce programme, le web média a bénéficié de 18 mois de renforcement de capacités qui lui ont permis d’améliorer son offre éditoriale, ses stratégies de management et son modèle économique.

Lancé en avril 2017, Banouto s’est spécialisé dans l’investigation et les grands reportages. Son positionnement sur le traitement de l’actualité notamment béninoise l’a placé en tête des sites d’information les plus visités au Bénin.

Selon le classement de SimilarWeb (jusqu’en avril 2020), le web média est la plus grande audience d’information du 229. Dans le classement général (toutes catégories confondues), Banouto est la 6e  audience web du Bénin derrière les géants du web comme Google et Facebook et YouTube.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci