SECURITE-HUMAINE

Evaluation diagnostique des enseignants: des syndicats déplorent un chantier inachevé

( words)

Le Front d'Action des syndicats de l'Education a évoqué lundi 14 septembre 2020 un goût d'inachevé une année après l'organisation de l'évaluation diagnostique des enseignants agents contractuels de l’Etat par le gouvernement béninois.

mahougnon-kakpo

Mahougnon Kakpo, Ministre des Enseignements secondaire et technique et de la froamtion professionnelle

 

Les enseignants agents contractuels de l'État 2008 regrettent la suite donnée à l'évaluation diagnostique organisée par l’Etat entre août et septembre 2019. Dans une déclaration publique lundi 14 septembre 2020 à Cotonou, le Front d’Action des syndicats de l’Education a expliqué que le gouvernement béninois n’a pas tenu ses promesses dans le cadre de l’évaluation diagnostique des enseignants ACE 2008.  « Un an après, les constats sont les suivants : aucun enseignant ayant atteint le seuil de réussite à l’issue de l’évaluation n’est devenu Fonctionnaire de l’Etat comme annoncé par le Gouvernement », a déclaré le porte-parole de cette organisation de défense des droits des enseignants.

Face à la réticence des enseignants ACE 2008 à composer l’évaluation diagnostique en 2019, les ministres de l’enseignement secondaire et celui de l’enseignement supérieur avaient tenu le 09 août 2019 une conférence de presse à Cotonou pour rassurer. Ils avaient alors déclaré qu’après les phases de composition, de correction et de délibération, les résultats seront classés en 02 groupes. Le groupe A devrait regrouper les enseignants ayant obtenu les notes supérieures ou égales à 10 et le groupe B ceux qui auront moins de 10. Les enseignants du groupe A seront admis comme agents permanents de l’Etat. Les enseignants du groupe B allaient suivre une formation modulaire tout en restant en situation de classe et en conservant leurs salaires. Après la formation, ceux du groupe B devraient être évalué à nouveau. Les enseignants qui sortiront de cette nouvelle évaluation devraient devenir des agents permanents de l’Etat. Le reste de ce groupe sera envoyé dans l’administration publique, dans les services de leur choix selon les propos des ministres.

Pour le Front d’Action des syndicats de l’Education, il n’en est rien des promesses. Sur le volet même  de la formation de mise à niveau des enseignants agents contractuels de l’Etat 2008, qui n’ont pas pu réussir à l’évaluation diagnostique, le front souligne que gouvernement béninois n’a rien fait. « L’unique processus qui est allé à son terme et qui a mobilisé toute l’attention des ministres Salimane KARIMOU et Mahougnon KAKPO est celui de la rupture des contrats des trois cent cinq (305) enseignants qui n’ont pas pris part à ladite évaluation », déplore le Front.

 

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...