SECURITE-HUMAINE

Violences faites aux femmes : la Cosi-Bénin outille des journalistes

( words)

La Confédération des organisations syndicales indépendantes (Cosi-Bénin) a organisé au profit des journalistes un renforcement de capacités sur les dispositions en vigueur au Bénin en matière des violences faites aux femmes.

Les journalistes s’imprègnent davantage des dispositions de la lutte contre les violences faites aux femmes. Une séance d’appropriation des dispositions de la loi 2011-26 du 09 janvier 2012 portant sur la répression des violences faites aux femmes a été organisée à l’intention des hommes de média par la  Confédération des organisations syndicales indépendantes (Cosi-Bénin) le vendredi 02 octobre 2020.  

Cette rencontre vise à informer les journalistes sur les difficultés d’application de la loi 2011-26 du 09 janvier 2012 portant sur la répression des violences faites aux femmes afin de les associer à la lutte, d’une part. D’autre part, il s’agit de renforcer les hommes des médias pour de meilleures productions sur la problématique.  

Selon Calixte Adiyeton, chargé des programmes à la Cosi-Bénin, l’objectif est de rendre sensibles les journalistes à la cause, non seulement, par leur implication pour la vulgarisation de la loi mais aussi pour qu’ils accompagnent la Cosi-Bénin dans sa démarche de popularisation des dispositions. Il a rassuré les participants de l’accompagnement de son organisation afin que les acteurs des médias puissent se libérer de certaines contraintes pour l’efficacité de la lutte.

« En tant qu’organisation syndicale, la Cosi-Bénin va récupérer certains enjeux autour desquels on pourra faire le lobbying près des décideurs pour qu’aujourd’hui, une femme qui est victime de violences dans notre pays, puisse vraiment avoir tout le soutien qu’elle mérite et aussi que ce type d’infractions soit puni », a-t-il déclaré.  

Les participants ont également échangé autour la convention 190 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) avec le ferme engagement de mieux travailler pour faire reculer les barrières des violences exercées sur les femmes en République du Bénin.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...