SECURITE-HUMAINE

Rentrée scolaire 2020-2021 : plus 200 écoliers obtiennent des kits scolaires de Children-Educ Bénin

( words)

Engagée dans le soutien aux apprenants démunis, l’Ong Children-Educ Bénin de Sohouenou Bimaou Clarisse est allée au secours de plus de 200 élèves qui ont reçu d’elle, des kits scolaires pour la rentrée scolaire 2020-2021.

children-educ-benin

A Akassato dans la commune d’Abomey-Calavi, plus de 200 écoliers de parents démunis ont du matériel pour suivre les cours cette année. Grâce à la contribution de l’Ong Children-Educ Bénin de Sohouenou Bimaou, la double centaine d’apprenants de l’Ecole primaire publique d’Akassato Centre ont obtenu des kits scolaires.

Constitués de sacs, cahiers, livres et autres matériels de travail, les kits scolaires ont été remis aux écoliers jeudi 08 octobre dans l’enceinte de leur lieu d’apprentissage. A  l’occasion, la donatrice a rappelé le bien fondé et la motivation de son geste aux profits des enfants. Aujourd’hui donatrice de kits scolaires, Sohouenou Bimaou Clarisse, la présidente de l’ONG Children-Educ Bénin a été bénéficaire dans sa tendre enfance au moment où elle était écolière. « Mes trois premières années étaient horribles. A un moment donné j’ai eu des bienfaiteurs qui me donnaient des kits scolaires. Cela m’encourageait dans mes études. J’avais toujours envie de travailler en classe pour garantir cette opportunité. Alors, quand j’ai grandi, j’ai décidé de faire de même car de jour en jour, je rencontre des enfants en situation difficile qui voudraient bien aller à l’école mais qui n’ont aucun choix que d’aller aux champs, au marché, à la pêche ou d’être domestique d’une personne aisée », a-t-elle fait savoir.

Une éducation faussée est une vie gâchée

children-educ-benin

Enfant de pauvre qui a connu une enfance triste, Clarisse Sohouénou devenue une femme indépendante connaît l’importance de l’éducation dans la vie d’un petit être humain, adulte en devenir. Pour cela, elle exhorte ses bénéficiaires à tenir bon à l’école. « Née d’un père agriculteur et d’une mère paysanne, J’ai vécu une enfance très difficile. Cela ne fut pas pour moi, une raison d’abandonner les études.  Chers amis, la pauvreté ne doit pas être un frein à vos études. Ce n’est pas une raison d’abandonner », conseille la présidente de Children-Educ Bénin.

Sachant que e l’engagement des enseignants dépend aussi le succès des apprenants, la donatrice s’est adressée à ceux là qui inculquent le savoir aux enfants. « Être un enseignant, c’est d’abord être un éducateur, chose pas facile. Ne vous découragez pas, gardez patience avec ces petits enfants car une éducation faussée est une vie gâchée », leur a-t-elle dit.  Les bénéficiaires à travers leur porte-parole, ont promis de faire bon usage des kits scolaires à eux offerts.

Pour pouvoir les  deux cents enfants de matériels scolaires, a-t-elle aussi témoigné, Children-Educ a bénéficié du soutien d’une amie japonaise et du concours du Réseau ouest-africain des jeunes femmes leaders (ROAJELF-Bénin).  Clarisse Sohouénou qui a commencé son appui aux enfants en 2018 avec un apprenant promet d’œuvrer davantage au profit des démunis.

LIRE AUSSI : Patrice Talon : « 30 heures, c’est demander pratiquement l’impossible aux aspirants »

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...