SECURITE-HUMAINE

Eau, éducation, énergie et santé au Bénin : des OSC relèvent des déficits

( words)

Au Bénin, des Organisations de la Société civile (OSC) ont lancé le lundi 18 janvier 2021 des revues sectorielles dans le domaine de l’Éducation, l’eau, l’Énergie et la santé.  L’objectif principal de ces revues est de contribuer à l’amélioration de la participation des OSC aux politiques publiques.

revue-secotielle-osc-benin

Cérémonie de présentations des revues sectorielles 

Des revues sectorielles élaborées par des organisations de la société civile apprécient l’impact des politiques publiques au Bénin. Lundi 18 janvier 2021, un consortium de plusieurs OSC a présenté à Cotonou des revues sectorielles dans le secteur de l’éducation, l’eau, l’énergie et la santé. Elles ont été réalisées dans le cadre de la mise en œuvre du projet de « participation décisionnelle des OSC aux politiques publiques ». Plusieurs OSC dont  la Plateforme des acteurs de la société civile au Bénin (PASCIB), WANEP-Bénin, Changement Social Bénin et autres ont contribué à l’élaboration de ces revues financées par la Coopération Bénin-Union européenne.

Chef de file du Consortium CSB-PASCIB-WANEP, Ralmeg Gandaho a déclaré que 48 organisations ont permis d’avoir les résultats présentés dans ces revues sectorielles. Pour une première fois, a-t-il expliqué, les populations au Bénin ont compris l’importance des OSC dans l’élaboration des Politiques publiques. « Nous avons dans le cadre de ce projet développé ces derniers mois une grande synergie avec les autorités et les acteurs de l’offre, les différents ministères grâce à la laquelle il y a eu la société civile au niveau des douze départements. Par secteur, nous avons un réseau d’OSC par département », détaille-t-il.

Des déficits relevés dans quatre secteurs

revue-secotielle-osc-benin-photo-famille

Photo de famille 

 

Les revues sectorielles réalisées par ces OSC prennent en compte quatre domaines vitaux  tels que : l’eau, l’éducation, l’énergie et la santé.  Le directeur du centre de promotion de la société civile au Bénin, Gilles Bachirou Koffè fait remarquer que la présentation de ces documents renforce la présence de la société civile en tant qu’acteur crédible apportant de la valeur ajoutée à la gouvernance démocratique. Il a affirmé que ces documents donnent en partie une réponse aux problématiques liées aux secteurs de l’eau, de l’éducation, de l’énergie et de la santé au Bénin.

Dans les documents publiés par les OSC, des informations spécifiques collectées sur l’ensemble du territoire national relèvent de graves déficits dans les secteurs de la santé, l’eau, l’éducation et l’énergie. Selon les informations collectées dans le domaine de la santé auprès de 10 245 personnes dans 76 communes du Bénin, des difficultés d’accès dans les centres de santé, le délabrement des infrastructures existantes et le manque d’énergie électrique sont entre autres les déficits signalés.

Par exemple, les informations collectées dans les écoles maternelles et primaires de 11 départements du Bénin par les OSC au niveau du secteur éducatif relèvent l’indisponibilité notoire de salles de classes, l’absence de bibliothèques et de salles d’informatiques, l’indisponibilité d’enseignants et de matériels didactiques.

Des recommandations

A l’issue de ces déficits relevés dans ces quatre secteurs, les Organisations de la société civile ont formulé deux grandes recommandations à l’endroit du gouvernement béninois. La première grande recommandation, selon les revues sectorielles, porte sur « la nécessité d’une prise en compte des différents critères d’effectivité des droits humains issus de l’Approche basée sur les droits de l’homme (ABDH) et contenus dans l’observation générale n° 3 du Comité économique sociaux et culturels à savoir : la dotation, l’accessibilité, l’acceptabilité et l’adaptabilité ».

« La mise en place d’un cadre de dialogue sectoriel pour renforcer l’interaction entre la demande, l’offre et les collectivités territoriales autour de la gouvernance par secteur », constitue la deuxième grande recommandation des OSC à l’endroit du gouvernement béninois.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...