Bénin-Taekwondo : en route pour Tokyo 2020, Rostand Kiki veut toujours de l’aide

Gilles Biguezoton
publié le 28 octobre 2017

En vue d’engranger le maximum de points pour se rapprocher de  Tokyo 2020, le taekwondo-in international béninois vivant à Las Végas, Rostand Kiki compte multiplier les compétitions d’envergure mais éprouve beaucoup de difficultés à le faire par manque de soutien.

rostand-kiki Rostand Kiki, taekwondo-in béninois attend du soutien

Quelques mois après son appel à l’aide lancé à l’endroit des autorités en charge du sport béninois en vue de la qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020, l’international béninois Rostand Kiki est dans toujours dans l’expectative. Ses attentes restent entières. Le taekwondo-in béninois a confié à Banouto qu’il manque d’appui, notamment  financier pour participer aux compétitions classées, lesquelles compétitions font gagner des points au classement mondial. Depuis un moment, il ne fait que multiplier les séances d’entrainement, espérant trouver une main secourable. « Je sollicite une fois encore l’aide financière de toutes personnes pouvant le faire pour participer à autant de compétitions classées pour espérer avoir une chance de qualification pour les Jeux Olympiques », a-t-il martelé. Son plus grand vœu est de participer au tournoi international de Paris qui se déroulera du 18 au 19 novembre prochain. A ce grand rendez-vous du Taekwondo, sont attendus des taekwondo-in d’une trentaine de pays.

Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci