Bénin/gris-gris dans le football : des joueurs escaladent le mur pour conjurer un mauvais sort

Ozias Hounguè (Stag.)
publié le 24 mai 2019

Dans le championnat béninois, des joueurs de plusieurs équipes préfèrent escalader le mur au stade du Dynamo d’Abomey pour échapper à une défaite estimant que l’entrée du stade de cette équipe est minée par un gris-gris.

football-gris-gris-benin Des footballeurs escaladant le mur

Chaque club à sa manière de gagner les matchs de football au Bénin, pays du vodoun. Il ne suffit plus désormais de savoir jouer ou d’avoir les meilleurs joueurs. Il faut avant tout savoir entrer dans le stade. Par crainte d’occultisme, les équipes du championnat béninois en déplacement font le mur pour se retrouver sur le terrain de leur adversaire.

Selon les informations rapportées par Matin Libre, pour déjouer le sort mystique de leurs adversaires, les clubs visiteurs sont obligés « d’escalader les murs du stade pour monter sur le terrain ». En témoigne, les matchs entrant dans le cadre de la 14ème journée du championnat national de football de Ligue 1. Tout commence dimanche 3 février 2019, un derby oppose les Buffles du Borgou au Dynamo d’Abomey sur le terrain de Za-Kpota. En déplacement, le Staff technique dirigé par Bruno Goudjo Adoula et les joueurs des Buffles du Borgou montrent l’exemple aux autres clubs du championnat en lézardant les murs du stade pour parvenir sur le terrain. Les deux équipes vont se quitter sur un score de parité (0-0).

Alors que deux matchs auparavant sur ces mêmes installations, Dynamo se disposait successivement de l’Uss Kraké et de l’Asvo sur un score de 3-1. Coïncidence s’interroge Matin Libre qui rapporte que l’équipe d’Esae ayant fait la même option – celle d’escalader les murs du stade pour monter sur le terrain -  face à Dynamo d’Abomey qui va se voir défaire à domicile (0-1). Même constat avec l’équipe de Béké en déplacement chez Dynamo d’Abomey qui a été obligé de jouer un match nul (1-1).

Désormais, c’est une pratique dans le championnat béninois cette invention des Buffles du Borgou, que pour échapper au supposé « gris-gris » ou « piège mystique » de l’équipe qui accueille sur son terrain, il faut lézarder les murs pour monter au stade.


  • Dr Carnegie Gbaguidi
    il y a 1 mois

    Bien drôle. Mais il faut trouver un mécanisme pour surmonter ces considérations car à force de compter sur des valeurs autres que le mental et le physique, il est évident que les résultats seront toujours décevants

  • Gervais
    il y a 1 mois

    C'est trop drôle