Un footballeur accuse la sorcellerie d’être à l’origine de sa blessure

Ozias Hounguè
publié le 22 novembre 2019

Un joueur de l’équipe nationale de Football de la Sierra Léone accuse la sorcellerie d’être à l’origine d’une blessure, qui l’a empêché de jouer un match des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021 avec son pays.

mohamed-buya-turay-attanquant-sierra-leonais Mohamed Buya Turay, attaquant sierra leonais

Un attaquant voit la sorcellerie derrière sa blessure. Selon BBC Afrique, l’attaquant sierra-léonais, Mohamed Buya Turay a affirmé qu’il se remet d’une blessure causée par un gris gris. Faute de cette blessure, le jeune joueur de 24 ans n’avait pas pu participer au match de son pays contre le Bénin lors des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2021. Il avait été blessé quatre jours auparavant, lors du match nul (1:1) à domicile contre le Lesotho. « Je n'avais aucune blessure à l'orteil lorsque j'ai joué contre le Lesotho parce que personne ne m'a marché dessus ou ne m'a donné de coups de pied », apprend le joueur.

C’est après la rencontre qu’il dit avoir senti le malaise. « Mais j'ai commencé à avoir mal à l'orteil quand je suis retourné à l'hôtel où l'équipe campait le lendemain », a-t-il déclaré à BBC Afrique. L’attaquant de 24 ans affirme avoir informé le physiothérapeute de l'équipe qui n'arrivait pas à comprendre ce qui n'allait pas. « La douleur a augmenté lorsque nous étions dans l'autobus en direction du terrain d'entraînement », précise-t-il. L’attaquant raconte que la douleur s'est aggravée lorsqu’il est arrivé au terrain d’entrainement avec l’équipe sierra léonaise.

« Elle s'est étendue à tout le pied et la jambe et j'ai alors décidé d'appeler certains membres de ma famille qui m'ont emmené voir une femme guérisseuse traditionnelle », poursuit-il. A l’en croire, la guérisseuse traditionnelle lui aurait dit que la cause de sa blessure était liée à un objet spirituel sur lequel il avait marché dans le Camp de Leone Stars. Cet objet spirituel, fait-il remarquer, avait été déposé par une personne qui voulait qu’il obtienne « l'éléphantiasis » afin de détruire sa carrière. « Elle m'a aussi dit que si j'étais allé à l'hôpital pour un traitement ou si j'avais utilisé la médecine conventionnelle pour essayer de guérir l'orteil, cela aurait mis fin à ma carrière », confie Mohamed Buya Turay. Il a menacé de représailles le présumé auteur de son malheur.


  • Samuel
    il y a 19 jours

    Qui mieux que les jaloux de son camp et des parents qui ne bénéficient pas de ses milions pour en vouloir à sa carrière. ..