Procès Lamine Diack : 04 ans d’emprisonnement et 500 000 euros d’amende requis contre le Sénégalais

Donald Kévin Gayet (Stag.)
publié le Jun 17, 2020

En France, le parquet financier a requis mercredi 17 juin 2020 quatre ans de prison et 500 000 euros d'amende contre l’ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) pour dopage et corruption.

lamine-diack-iaaf Lamine Diack

4 ans d’emprisonnement et 500 000 euros requis contre le sénégalais Lamine Diack. Le tribunal financier de la France souhaite voir l’ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) derrière les barreaux pendant quatre années. Le parquet demande également  que le Sénégalais et son fils versent une amende de 500 000 euros. Les deux accusés étaient absents ce mercredi 17 juin 2020 à lors procès pendant le juge a fait sa réquisition.

L’ancien patron de l'athlétisme mondial, son fils et cinq autres sont accusés, notamment d’avoir cautionné le retard dans l’application des sanctions disciplinaires contre des athlètes russes soupçonnés de dopage, en échange de financements et pour favoriser des contrats de sponsoring et de droits télé à partir de fin 2011.

Lors de sa déposition lundi 15 juin 2019, l’ancien patron de l’athlétisme mondial n’a pas été convaincant en ce qui concerne les fonds qu’il a reçu de son fils Papa Massata.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci