Video Channel

Sahel-Afrique de l’Ouest : Etats affaiblis face aux crises, explications d’Olivier Walther (CSAO)

 
Olivier Ribouis
publié le 11 juillet 2018

La question des crises sécuritaires et le développement des trafics qui fragilisent les Etats Du Sahel et notamment en Afrique de l’Ouest a été abordée au séminaire sur le  développement transfrontalier organisé les 3 et 4 juillet à Cotonou.

Olivier Walther Professeur associé au Centre d’études africaines à l’Université de Floride a été le principal communicateur sur ce sujet. Intervenant pour le compte du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO) il a relevé le défi que doivent relever les pays de la région.

Dans une interview à Banouto, le chercheur a été explicite. Depuis le milieu des années 2000, fait-il savoir, le Sahel et notamment l’Afrique de l’Ouest sont confrontés à une instabilité politique croissante qui a des spécificités bien particulières.  « Ces conflits sont souvent transfrontaliers. Ils brouillent les distinctions qu’on fait habituellement entre  ce qui est de l’échelle nationale et ce qui est de l’échelle internationale » précise-t-il.  

LIRE AUSSI:Développement transfrontalier au Sahel : débat posé au séminaire du CSAO-OCDE à Cotonou

 

Olivier Walther souligne que ces « conflits mettent en relation des acteurs d’une nature très différente, des gouvernements, des milices, des groupes djihadistes même aussi des criminels qui sont capables  de passer d’un camp à l’autre ». Plus de détails dans la vidéo.